On ne meurt qu’une fois et c’est pour si longtemps – Patrick Pelloux

8 Sep

Alors oui, il s’agit bien d’un livre… « On ne meurt qu’une fois et c’est pour si longtemps, Les derniers jours des grands hommes » de Patrick Pelloux donc.on_ne_meurt_quune_fois

 

 

Parution : 21 Mars 2013
Nombre de pages : 234
ISBN : 2-221-13374-9

Quatrième de couverture:
Délaissant momentanément les urgences de nos maux contemporains qui forment son quotidien, le Dr Pelloux se penche ici sur de curieux patients : quasi morts, et tous illustres. Et si leur agonie en disait plus sur l’époque que l’époque elle-même ? Partant de cette intuition, Patrick Pelloux s’est lancé dans une recherche inédite, à la fois médicale et historique : retracer, au plus près de la vérité clinique et du contexte politico-socioculturel, les derniers moments de ces personnalités qui ont fait l’Histoire. Le résultat en est trente chroniques – de Jésus à Churchill dans l’ordre chronologique –, écrites d’une plume aussi précise qu’un bistouri (pour la vérité des faits), mais également pleine de verve, d’empathie et, souvent, d’humour, voire d’une pointe d’ironie. On y croise des rois, bien sûr (Charles IX, Henri III, Henri IV, Louis XIV…), des révolutionnaires (Danton, Robespierre), des résistants (Jean Moulin), des savants (Marie Curie), mais aussi des soldats (à Waterloo ou le 6 juin 1944), des écrivains (La Fontaine, Voltaire, Balzac, Zola…), des saltimbanques (Molière, Fréhel, Laurel et Hardy), et même un canard (Satunin) et un faux philosophe (devinez son nom) ! À l’image de son titre emprunté à Molière, un livre très sérieux mais qui ne se prend pas au sérieux, dans lequel on se promène au gré des époques, des thèmes, des personnages, avec le plaisir rare d’apprendre en s’amusant.

 

Mon avis:
Quand on m’a offert ce livre, j’avoue avoir été un peu décontenancée… Puis j’ai lu le résumé et je me suis dit « pourquoi pas? ».
Il faut savoir que je suis curieuse de nature et que j’adore l’Histoire (même si mon époque de prédilection est le Moyen Age, j’aime toute l’Histoire).
J’ai apprécié les chapitres courts (parce qu’en ce moment j’ai du mal à me concentrer et du coup à suivre une longue histoire), qui font environ 6 pages chacun. C’est en plus un livre qui se lit très bien, malgré quelques mots barbares, et que l’on comprend très facilement (peut être un peu trop parfois). Je ne m’attendais pas à autant de détails « techniques » comme les autopsies et autres détails croustillants, si bien que j’ai été parfois un peu dégoûtée. Je ne le mettrais pas entre toutes le mains du coup, car il y a vraiment des expressions peut ragoûtantes et d’autres carrément « vulgaires ».
J’ai aimé la diversité des personnages. En effet, on peut lire la mort de Jésus, celle de Louis XIV, celle de Lully mais aussi celle de Zola et Voltaire.
C’est un livre très intéressant. En effet, au delà de rentrer dans l’intimité des personnages célèbres (leurs vies, leurs vices aussi), on voit le contexte historique, politique, les moeurs de l’époque et surtout on voit où en était la médecine à ce moment là. On y voit bien l’évolution de cette dernière. Et ça fait parfois un peu peur! C’est là qu’on est heureux de vivre à notre époque!

Je le conseille donc aux curieux, aux amoureux de l’Histoire, à ceux qui sont passionnés par la médecine et son évolution aussi…

 

 

Il est temps pour moi d’aller attaquer sauvagement un nouveau livre… Mais je laisse la porte ouverte sur mon boudoir… N’hésitez pas à entrer. Ce n’est pas la peine de frapper… Par contre laisser une trace de votre passage, histoire que je sache que vous êtes venus et si vous avez lu ce livre ou ce qu’il vous inspire!

 

Lutine Sucrée

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :