La Princesse pas toute belle, le prince pas tout beau, et le vendeur de beauté – Dominick et Stéphanie Léon

13 Nov

princesse_pas_toute_belle

 

Date de parution: mars 2011
Nombre de pages: 32

Quatrième de couverture/résumé:
« Au Pays des pas toutes belles et des pas tous beaux, vivaient une princesse pas toute belle et son prince de mari, qui n’était pas tout beau. Ils étaient heureux, entourés de la reine pas toute belle et du roi, qui lui aussi n’était pas tout beau, jusqu’au jour où…

Découvrez l’histoire de Luette, une sœur de princesse pas toute belle, qui rencontre un vendeur de beauté aux promesses éternelles. Mais, cette beauté qu’il vante tant, est-elle aussi celle du bonheur ? A vous de le découvrir au fil des pages merveilleusement illustrées par Stéphanie Léon. »

Mon avis:
Ce livre m’a été offert par quelqu’un de ma famille il y a peu. Dès que je l’ai vu je l’ai aimé ce livre… D’abord j’ai vu l’illustration de la couverture et j’ai adoré! Et le titre alors, ça m’a plu! ça change des jolies princesses, des jolis royaumes et tout et tout!

L’histoire est sympa. Par contre, j’ai vu sur différents sites qu’il était conseillé pour les enfants à partir de 6 ans… Je trouve ça un peu jeune, car le style de l’auteur est assez adulte, avec des mots parfois « compliqués ». D’ailleurs, j’ai adoré le style de l’auteur, les petits apartés, les tournures de phrases, les mots employés… 

J’ai adoré l’univers de ce royaume des pas tous beaux et des pas toutes belles. 

En bref, c’est un joli conte pour enfants (et pour grands enfants aussi) avec une jolie morale. A lire, relire et feuilleter pour le plaisir des yeux! Je vous le conseille vraiment!

Pour achever de vous convaincre, deux petites citations tirées du livre:

« Ainsi , en ce jour maudit et laid, un homme qui était un « Presque tout beau », arriva à la porte du royaume.
Il est écrit « Presque pas tout beau » parce que « Pas tout à fait beau », mais ‘Pas tout à fait laid » et quand on n’est « Pas tout à fait beau » et « Pas tout à fait laid », nous sommes obligatoirement des « Presque pas tout beaux ». »

« Avant d’aller plus loin dans la narration de mon histoire, laissez-moi vous décrire telle qu’était Luette, la laide sœur de la princesse; 
Petite, râblée, dodue presque grasse. Elle avait, au presque milieu de son visage moucheté, de minuscules pustules d’une mauvaise acné.
Un nez épaté, relevé, tout cabossé. Les cheveux filasses, de couleur d’un noir grisâtre, jamais peignés mais rassemblés en un chignon tout bien tordu.
Le corps tortueux, tel un cep de vigne, était penché sur le côté car elle était bien née avec, comme toutes les bonnes gens de son rang, une jambe plus courte que l’autre, ce qui la faisait boitiller en soubresauts. »

 

 

Il est temps pour moi d’aller attaquer sauvagement un nouveau livre… Mais je laisse la porte ouverte sur mon boudoir… N’hésitez pas à entrer. Ce n’est pas la peine de frapper… Par contre laisser une trace de votre passage, histoire que je sache que vous êtes venus et si vous avez lu ce livre ou ce qu’il vous inspire!

 

Lutine Sucrée

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :