Archive | janvier, 2014

Mes Poupées

30 Jan

Aujourd’hui, je vais vous parler de quelques choses que j’adore… Mes Poupées!

Comme je vous le disais dans ma présentation (), j’ai gardé mon âme d’enfant. Je pense que c’est en partie grâce à ça que j’aime autant les poupées…
Bon, j’ai toujours aimé les poupées quand j’étais petite… J’en avais 4 si je me souviens bien (ma préférée, une blonde nommée Laetitia reçue pour l’arbre de Noël du travail de mon papa; une noire nommée Cacao et que j’adorais; une qui parlait et dont je ne me souviens plus le nom et un bébé tout nu nommé Julien comme mon amoureux de l’époque). J’avais aussi un bon nombre de Barbie… Et puis, il y a eu un moment où l’on m’a trouvé trop vieille pour recevoir des Barbies et des poupées. La première année, j’ai eu le droit à une Barbie de collection, une Barbie de Noël:

source: site mattel

source: site mattel

Puis l’année d’après, j’ai eu la Barbie Scarlett o’Hara. Magnifique!

source: site mattel

source: site mattel

Et puis plus rien… jusqu’à ce que je rencontre mon Mutant!

Il a bien compris lui que j’adore les poupées… Sûrement, fortement aidé par le fait que dès que nous croisions un magasin de jouets, je lui demandais « oh on peut y aller! Je veux aller voir les peluches et les poupées ». Et invariablement il acceptait d’y aller avec moi…

Si bien que, chaque Noël j’ai le droit à ma Poupée (il y a eu un trou de 2 ou 3 ans avec la naissance de ma Pipelette, mais je ne lui en veux pas!).

C’est ainsi que j’ai donc eu ces jolies poupées:

Ma Trollz
trollz_moi

Ma Pixie (winx)
tune_winx

Ma Charlotte aux fraises
charlotte_fraise

Ma Barbie Noël
barbie

Ma Lalaloopsy
lalaloopsy

Ma Monsterhight Draculaura
draculaura

J’espère en avoir encore plein d’autres…

 

(Je suis désolée pour la mauvaise qualité des photos de la trollz et de la Charlotte aux fraises… j’en referais d’autres dès que possible)

Il est temps pour moi d’aller les ranger maintenant… Mais, je laisse la porte ouverte sur mon boudoir… N’hésitez pas à entrer. Ce n’est pas la peine de frapper… Par contre laisser une trace de votre passage, histoire que je sache que vous êtes venus et ce que vous pensez de tout ça!

Lutine Sucrée

Une page va se tourner…

29 Jan

dans la relation que j’ai avec la Chipie.

J’avais dit que je n’allaiterais que jusqu’à 1 an et qu’après j’arrêterais. Je voulais faire ça tout doucement, à notre rythme, même si ça devait prendre quelques mois. Et puis, le moment approchant, je me tâtais à repousser cette échéance. Parce qu’au fond, je me demandais si j’étais prête à arrêter ça… D’un côté, j’aime cette relation, et puis j’aime pouvoir allaiter ma toute petite fille. D’un autre côté, les réveils toutes les deux heures la nuit, la fatigue et l’allaitement font que je suis sur les genoux depuis un bon moment maintenant sans pouvoir arriver à me relever. Et toute la famille en pâti. Alors je me suis rendue à l’évidence, il était temps pour moi, pour nous, de mettre en place le processus de sevrage.

Et puis lundi, nous avons eu la visite des 12 mois chez le médecin qui suit les filles. Après avoir fait le bilan de son évolution (marche, quatre patte, vision,…), vu que 3 dents sont en train de pousser (dont deux prémolaires), vu que du coup elle a un début d’otite… nous sommes passé aux mesures…

Et là, ça a été la douche froide. Elle n’a pas pris de poids ce mois-ci. Je vous vois en train de dire que ce n’est pas grave, que ça arrive… Sauf que le mois d’avant elle avait perdu du poids (et le mois encore avant très peu pris). A 12 mois, elle n’atteint pas les 8kg. Pour le reste des mesures (taille et périmètre crânien) elle était tellement agitée que nous n’avons pas pu les prendre…

d’après ma généraliste, si elle se réveille encore la nuit c’est qu’elle a faim. Et elle m’a conseillé de la sevrer. Elle a bien sûr insisté sur le fait que ce n’est pas ma faute si elle n’a pas pris de poids.

Cependant, pour moi c’est belle et bien de ma faute. Mon lait ne lui suffit pas c’est un fait. Sauf que je n’est pas su lui donner à manger correctement à côté. Je n’ai pas vraiment su répondre à ses besoins…

Ce qui était une décision mûrement réfléchi (l’arrêt de l’allaitement), devient donc une « nécessité ». Et finalement c’est la mort dans l’âme que je vais le faire…

A partir de maintenant, je dois revoir tous ses repas. Je dois même lui donner une collation le matin en revenant de l’école. Le médecin m’a conseillée de lui donner un biberon de blédine au coucher (mais ça je ne m’y résous pas encore). Ne plus lui de donner de tétée-câlins pour qu’elle mange mieux à l’heure des repas (c’est vrai que si elle n’a pas l’estomac plein de lait elle aura plus faim donc mangera mieux).

J’avoue être un peu perdue et ne pas vraiment savoir que faire.

C’est juste une nouvelle aventure, une nouvelle manière de faire… il faut que je trouve mes marques et ça devrait aller…

 

Je vais aller voir ce que je peux lui faire à manger tout à l’heure. Mais je laisse la porte ouverte sur mon boudoir… N’hésitez pas à entrer. Ce n’est pas la peine de frapper… Par contre laisser une trace de votre passage, histoire que je sache que vous êtes venus et dites moi, ils mangent (ou mangeait) quoi vos bébés à un an?

Lutine Sucrée

Texte à contraintes n°2

28 Jan

Et voilà le deuxième texte à contraintes! J’espère qu’il vous plaira autant que le premier!

 

Thème: recette (oui je sais c’est vague… mais je vais préciser plus loin!)

Consignes:
Ecrire une recette. Vous pouvez écrire une recette de potion magique, une recette de cuisine, une recette de l’amitié ou de ce que vous voulez…
Vous pouvez l’inclure dans un court récit ou pas.

Contraintes:
Votre texte devra impérativement intégrer tous les mots suivants (en gras ou en souligné dans votre texte svp):
– grimoire
– charlatan
– plume
– abricot
– Olympe
– calendula
– tintinnabuler
– nyctalope
– rouflaquettes
– aubépine
– escargot
– benêt

Dates:
Envoyez moi vos textes par mail (lutine.sucree@gmail.com). Vous avez de la parution de l’article au 15 mars 2014 à 16h00.
La publication se fera le 16 mars 2014 .

Votre texte peut être illustré par une photo/un dessin (de vous bien sûr).
La longueur n’a pas d’importance (enfin évitez quand même de m’envoyer un roman).
Tout le monde peut participer.

A vos claviers!

Anniversaire 1ère partie

28 Jan

Hier, je vous expliquais que ma Chipie fêtait son premier anniversaire. (C’est ici, si vous l’avez loupé.)

Pour l’occasion j’avais préparer un gâteau que nous avons mangé le soir. Enfin quand je dis nous c’est le Mutant et moi, parce que la Chipie a refusé d’y goûter (elle était malade et a eut peur de la bougie) et la Pipelette en a mangé un micro bout histoire de dire qu’elle avait goûté pour qu’on lui foute la paix…

Voilà le gâteau en question:

gateau_anniv_chipie

 

Je vous donnes la recette ultra simple? Aller, c’est parti!

Ingrédient:
1 boite d’ananas au sirop en tranche
1 yaourt (sucré pour moi je n’avais que ça)
1 pot de sucre roux
3 pots de farine
1/2 à 1 pot d’huile
2 oeufs
1/2 sachet de levure

Préparation:
1) préchauffer le four à 180°C.
2) disposer les tranches d’ananas au fond d’un moule à manquer et saupoudrer de sucre.
3) dans un saladier, mélanger le yaourt et le sucre. Ajouter ensuite la farine, puis l’huile, puis les oeufs et la farine.
4) verser la pâte sur les ananas. Cuire environ 30 minutes.

Cette demoiselle a aussi eu le droit à des cadeaux. Nous les lui avions offert le matin au lever avant que le Mutant ne parte au travail et que la Pipelette parte à l’école.

De notre part au Mutant et à moi elle a eu sa première poupée:
poupon

Et de la part de sa grande soeur:
doumou_poupee_roseAvec son prénom brodé dessus.

 

 

Elle a l’air plutôt contente de ces cadeaux. Elle joue actuellement avec sa poupée et se sert du doudou comme d’une chapeau, ce qui la fait beaucoup rire…

 

Deuxième partie de son anniversaire samedi avec ma famille, et je sais déjà deux choses: elle va être gâtée et au moment du dessert je vais me marrer comme une dinde!

 

 

Promis je vous raconte tout ça lundi! En attendant, je vais jouer avec elle. Mais je laisse la porte ouverte sur mon boudoir… N’hésitez pas à entrer. Ce n’est pas la peine de frapper… Par contre laisser une trace de votre passage, histoire que je sache que vous êtes venus.

Lutine Sucrée

1 an déjà…

27 Jan

Le 27 janvier 2013 la Chipie se décidait à sortir de mon (énorme) ventre pour voir comment ça se passait dehors. Après un accouchement long et (un peu) douloureux, notre petite merveille de 53cm et 3.820kg venait nous rejoindre.

Nous voilà déjà le 27 janvier 2014. Ma Chipie, mon tout petit bébé a un an aujourd’hui. Je n’ai pas vu passer cette année. En un an, il y a tellement de choses qui ont changé (heureusement d’ailleurs).

Aujourd’hui, elle est la pro du quatre pattes. Elle traverse la maison à la vitesse de l’éclair.

Aujourd’hui, elle a un sourire plein de dents. Ces foutues dents qui ont commencé à la titiller à trois semaines. Elles sont maintenant 8 (7 incisives et 1 prémolaire).

Aujourd’hui, elle tient debout seule, sans appuis.

Aujourd’hui, elle marche comme elle peut en se tenant aux meubles.

Aujourd’hui, elle parle un peu. Elle dit « maman », « nanane » quand elle appelle sa soeur, « dada » pour son père, « dédé » pour téter.

Aujourd’hui, elle fait des câlins. Elle fait des bisous. Elle envoie parfois des bisous.

Aujourd’hui, elle joue vraiment avec sa soeur. Elle fait semblant de manger les carottes, les fruits ou même les poupées de sa soeur.

Aujourd’hui et depuis toujours elle adore sa soeur. Souriant dès qu’elle l’entend, devenant folle dès que nous allons à l’école la récupérer.

Aujourd’hui, elle adore son père, se jetant dans ses bras dès qu’il arrive du travail.

Aujourd’hui, elle refuse de manger ses petits pots. Elle veut manger comme nous. Aussi mange-t-elle des oeufs aux plats, de l’omelette, des poêlées de légumes avec nous…

 

Je suis à la fois nostalgique de tous ces moments vécus avec elle et qu’on ne vivra plus (jusqu’au prochain bébé) et fière de mon bébé si dégourdi, si éveillé…
Je suis aussi pressée qu’elle marche vraiment, qu’elle parle vraiment, qu’elle dorme enfin la nuit…

 

Bref! Aujourd’hui mon bébé a un an! ❤

Gâteau à la poêle

26 Jan

Le week-end dernier, je voulais faire un petit dessert pour bien finir le repas. Mais mon four était pris (en train de cuire mon filet mignon en croûte, dont je vous donnerez la recette dès que j’en referais promis) et je ne voulais pas faire de crêpes, ni de gâteau au micro-onde. Je me suis alors souvenue que quand j’étais gamine ma grand-mère paternelle me faisait parfois de grosses crêpes aux pommes.

 

Après avoir tâtonné un peu, j’en ai refait aujourd’hui et je suis satisfaite du résultat (même si au final ça ne ressemble plus vraiment à ce que me faisait ma grand-mère). c’est un gâteau très facile à faire, très rapide et très bon.

gateau_poele_blog

Voici la recette pour un « gâteau » de 4 parts.

Ingrédients:
1 pomme
1 œuf
1 verre de farine
1/2 verre de cassonade
1/2 verre de lait
1 peu de beurre
1 peu de cassonade

Préparation:
1) peler la pomme et la couper en lamelles.
2) faire fondre une noix de beurre dans une poêle. Y ajouter les pommes et saupoudrer de cassonade.
3) dans un bol mélanger l’œuf avec la cassonade. Ajouter la farine et le lait.
On doit obtenir une pâte assez épaisse.
4) lorsque les pommes commencent à caraméliser, verser la pâte précédemment obtenue dessus.
5) cuire à couvert et à feu doux durant 5 minutes. Il faut que la pâte ne soit plus liquide sur le dessus.
6) retourner le « gâteau » pour le faire dorer de l’autre côté.
7) cuire 2 ou 3 minutes.
8) servir.

Astuces et petits plus:
– j’utilise un petit verre à moutarde. Adaptez la taille du verre à la taille de la poêle.
– on peut ajouter de la cannelle dans les pommes.
– on peut saupoudrer de cassonade avant de servir.
– on peut remplacer les pommes par d’autres fruits.

 

Maintenant, je vais m’atteler au gâteau d’anniversaire de la Chipie… Mais je laisse la porte ouverte sur mon boudoir… N’hésitez pas à entrer. Ce n’est pas la peine de frapper… Par contre laisser une trace de votre passage, histoire que je sache que vous êtes venus et n’hésitez pas à me dire si vous testez cette recette.

Lutine Sucrée

Du temps

25 Jan

Voilà ce que j’aimerais qu’on m’offre…

J’ai choisi d’être mère au foyer. J’aime être mère au foyer.
Par contre, parfois, j’aimerai juste avoir un peu de temps pour moi.

Un peu de temps pour profiter de la douche.
Un peu de temps pour lire sans devoir m’interrompre toutes les trois minutes et ainsi perdre le fil de mon histoire.
Un peu de temps pour pouvoir écrire un peu, que ce soit ici ou pas.
Un peu de temps pour pouvoir faire un gâteau tranquillement (et pouvoir lécher la cuillère de chocolat).
Un peu de temps pour apprendre à dessiner.
Un peu de temps pour pouvoir appeler ceux que j’aime.
Un peu de temps pour faire quelques choses rien que pour moi.

J’aimerais avoir des moments tranquilles.

Un moment sans cris.
Un moment sans pleurs.
Un moment sans que l’on m’interrompe quand je parle.
Un moment sans que l’on m’interrompe quand je lis.
Un moment sans un « maman viens voir ».
Un moment sans un « maman tu fais quoi? ».
Un moment sans un « maman! » plaintif de la Chipie.
Un moment sans devoir me justifier.
Un moment sans devoir m’occuper de tout le monde.

 

A côté de ça, j’ai du temps avec eux et ça vaut tout l’or du monde.

Du temps pour les voir grandir.
Du temps pour les voir évoluer.
Du temps pour jouer avec les filles.
Du temps pour faire des gâteaux avec la Pipelette.
Du temps pour rire aux éclats avec eux.
Du temps pour danser comme des folles en écoutant de la musique.
Du temps pour aller me promener avec eux.
Du temps pour chanter (faux) avec la Pipelette.
Du temps pour apprendre avec elles.
Du temps pour la Chipie et moi.
Du temps pour la Pipelette et moi.
Du temps pour nous trois.
Du temps pour nous quatre.
Du temps pour le Mutant et moi, parfois.

 

Et malgré tout le temps que je passe avec eux, je ne le vois pas passer. Les mois, les années passent à une vitesse folle…

J’ai l’impression que c’était hier et pourtant…

Début janvier, nous avons « fêter » nos 2 ans de PACS.
Lundi, la Chipie aura 1 an.
En mars, la Pipelette aura 5 ans.
En mai, nous fêterons nos 11 ans ensemble.

 

J’ai toujours l’impression de courir après le temps.

Ceci est l'un des tatouages du Mutant

Ceci est l’un des tatouages du Mutant

Je devrais peut être simplement me poser et savourer tout ce temps passer seule, à deux, à trois, à quatre ou plus…

 

Durant le temps que j’ai pris pour écrire cet article, j’ai donné une tétée, éviter un pipi dans la culotte (pas de moi hein, de la Pipelette), éviter un avalage de coiffure de Pinypon… Bref, ce fût laborieux!

 

Maintenant, je vais aller essayer de lire un peu… Mais je laisse la porte ouverte sur mon boudoir… N’hésitez pas à entrer. Ce n’est pas la peine de frapper… Par contre laisser une trace de votre passage, histoire que je sache que vous êtes venus et dites moi si vous aussi vous courez après le temps et que feriez vous si vous en aviez un peu plus?

Lutine Sucrée

100 coloriage anti-stress

23 Jan

Il y a quelques temps, je découvrais sur facebook l’art-thérapie et plus précisément les coloriages anti-stress. (merci Anaïs)

Je me suis donc un peu renseigné sur le sujet, j’ai fouiné et j’ai tout de suite voulu avoir un livre de coloriage anti-stress.

Quelques jours plus tard, grâce à ma super copine Mary, voilà ce que je trouvais dans ma boîte aux lettres:

anti_stress_couv

 

On aurait dit une gamine le matin de Noël (ou le jour de son anniversaire). J’ai commencé par le feuilleter. J’y ai découvert des coloriages très différents les uns des autres:

coloriage2

 

coloriage1

 

coloriage3

 

Dès le lendemain, je suis allé acheter des crayons de couleurs. Je pense qu’on peut tout à fait utiliser des feutres car le papier est quand même assez épais, mais je préfère les crayons de couleurs.

Et dès le dimanche, j’ai commencé à colorier.

 

Alors, pour tout vous dire, au départ, je n’étais pas vraiment convaincue par les vertus anti-stress de la chose. Je prenais plus ça pour un petit passe temps pour moi qui adore colorier.
Et finalement, ça m’a bien « zenifié » pour le coup!

J’en ai donc fait le dimanche matin. Les filles jouaient autour et une ou deux fois j’ai dû intervenir. En temps normal, j’aurais crié. Là, non… Je n’ai pas crié, je n’ai pas haussé le ton.
En plus, honnêtement, on ne voit pas le temps passer. J’aurais pu rester des heures à choisir mes couleurs, à colorier…
Ce qu’il y a de bien avec cette activité, c’est qu’il faut se concentrer et que du coup on ne pense à rien d’autre que ce que l’on fait. Du coup, forcément, on se sent mieux pendant et après.

Si vous voulez, je vous montrerais des coloriages finis!

 

N’hésitez pas à l’acheter (lui ou ses petits frères), vous verrez c’est vraiment sympa!

D’ailleurs je vais y retourner… Mais je laisse la porte ouverte sur mon boudoir… N’hésitez pas à entrer. Ce n’est pas la peine de frapper… Par contre laisser une trace de votre passage, histoire que je sache que vous êtes venus et dites moi ce que ça vous inspire!

Lutine Sucrée

Trier les déchets? Et puis quoi encore!

13 Jan

Sans être complètement écolos dingos, à la maison nous faisons très attention à l’écologie…

Nous utilisons de plus en plus de produits ménagers écologiques (lessives, liquide vaisselles, tablettes pour le lave vaisselle…).
Nous utilisons des couches lavables et des couches écologiques pour la Chipie.
Nous avons acheter un bac à compost (qu’il faudra qu’on installe d’ailleurs).
Nous trions nos déchets…

sigle-recyclage-300x300

C’est de ça que je voulais vous parler aujourd’hui!

En effet, pour nous c’est devenu une (bonne) habitude et nous la donnons à notre fille qui demande systématiquement « je mets dans quelle poubelle ça? ».

Nous avons en effet la poubelle à ordures ménagères, la poubelle à tri (carton, brique de lait, bouteilles…) et la caisse à verres (et bientôt donc le bac à compost).

Nous avons la chance de n’avoir que le verre à porter au bac à tri, pour le reste le sictom passe une fois par semaine pour les ordures ménagères et une fois toutes les deux semaines pour le tri…
Ceci dit, si nous devions tout porter aux bacs à tri, ce serait l’occasion d’une balade hebdomadaire…

Nous ne faisons rien d’extraordinaire et heureusement plein de gens font de même!

Malheureusement, il y a aussi des gens qui ne trie pas (alors qu’au final ça ne prend pas beaucoup plus de temps).

Dernièrement, nous sommes allés deux jours chez l’une de mes sœurs. Alors que je l’aidais à faire à manger, je me suis retrouvée avec une brique de lait vide. Je lui ai naïvement demandé où était sa poubelle à tri. Elle m’a répondu: « On trie pas nous! On paye déjà assez cher pour les poubelles, on va pas trier en plus! »

Je suis restée un peu sur le c**!

Ben certes on paye pour que quelqu’un vienne enlever nos poubelles devant chez nous! Mais justement, il faut bien les payer ces gens non? Il faut bien payer pour que le camion passe, pour qu’ils vident nos poubelles et qu’on s’occupe de nos déchets, non?

Elle préférerait quoi? Que chacun mette ces poubelles où bon lui semble? Qu’on doive emmener nous même nos déchets à la déchetterie?
Il y a fort à parier que là aussi elle râlerait, trouverait un truc à redire…

Ça me gonfle un peu qu’elle considère l’enlèvement des déchets comme un dû et non comme un service!

 

Sur ce, je vous laisse, des recherches à faire pour mon prochain « le saviez-vous? »! Mais je laisse la porte ouverte sur mon boudoir… N’hésitez pas à entrer. Ce n’est pas la peine de frapper… Par contre laisser une trace de votre passage, histoire que je sache que vous êtes venus et dites moi si vous triez vos déchets et pourquoi?

Lutine Sucrée

Preuves d’amitié…

10 Jan

Il y a quelques temps déjà, je vous expliquais que l’amitié et moi ça n’était pas vraiment ça (ici)…

Mais, depuis cet article, je ne cesse de recevoir des preuves d’amitié… Elles ne prennent pas toutes la même forme mais me font toutes autant plaisir les unes que les autres…

Il y a des sms juste comme ça parce qu’on pense à moi, parce qu’on veut des nouvelles ou parce que je ne me suis pas connectée depuis quelques jours…

Il y a aussi les appels pour les mêmes raisons. Mais aussi par envie de discuter, de me faire sortir de ma coquille…

Il y a aussi les lettres surprises, ou les faire part de naissance. Et pour moi qui adore recevoir du courrier, lire de longues lettres c’est absolument merveilleux…

Il y a aussi les visites impromptues ou les amies qui te disent « je passe pas loin de chez toi, on peut se voir? /manger ensemble?/boire un café?/manger un bon gâteau fait maison? (rayer les mentions inutiles)… Parce qu’on m’a déjà fait le coup de passer à deux kilomètres de la maison, de ne pas s’arrêter et en plus de me le dire fièrement…

Et puis il y a aussi les petits cadeaux surprises, sans occasion particulière. Le cadeau qui tombe juste bien. Celui qui montre que la personne vous connait parfaitement bien!
Je suis toujours gênée quand je reçois un cadeau (qu’il soit surprise ou non d’ailleurs) parce que je ne pense pas le mériter, parce que je ne peux pas forcément rendre la pareille (mais je dois quand même trouver un moyen de me venger… oui oui je te parle à toi la petite au fond! et à toi la Jurassienne aussi tant que j’y pense).

 

Toutes ces petites attentions me font vraiment plaisir, et j’essaye au maximum d’en faire autant, de montrer aux personnes que j’aime qu’elles tiennent une place importante dans ma vie (et dans mon coeur).
Mais peut être que je ne le fais pas encore assez… Alors, vous mes amies, sachez que je vous aime vraiment!

 

Sur ce, je vous laisse, j’ai un livre de coloriage à découvrir! Mais je laisse la porte ouverte sur mon boudoir… N’hésitez pas à entrer. Ce n’est pas la peine de frapper… Par contre laisser une trace de votre passage, histoire que je sache que vous êtes venus et ce que vous pensez de tout ça!

Lutine Sucrée