Du temps

25 Jan

Voilà ce que j’aimerais qu’on m’offre…

J’ai choisi d’être mère au foyer. J’aime être mère au foyer.
Par contre, parfois, j’aimerai juste avoir un peu de temps pour moi.

Un peu de temps pour profiter de la douche.
Un peu de temps pour lire sans devoir m’interrompre toutes les trois minutes et ainsi perdre le fil de mon histoire.
Un peu de temps pour pouvoir écrire un peu, que ce soit ici ou pas.
Un peu de temps pour pouvoir faire un gâteau tranquillement (et pouvoir lécher la cuillère de chocolat).
Un peu de temps pour apprendre à dessiner.
Un peu de temps pour pouvoir appeler ceux que j’aime.
Un peu de temps pour faire quelques choses rien que pour moi.

J’aimerais avoir des moments tranquilles.

Un moment sans cris.
Un moment sans pleurs.
Un moment sans que l’on m’interrompe quand je parle.
Un moment sans que l’on m’interrompe quand je lis.
Un moment sans un « maman viens voir ».
Un moment sans un « maman tu fais quoi? ».
Un moment sans un « maman! » plaintif de la Chipie.
Un moment sans devoir me justifier.
Un moment sans devoir m’occuper de tout le monde.

 

A côté de ça, j’ai du temps avec eux et ça vaut tout l’or du monde.

Du temps pour les voir grandir.
Du temps pour les voir évoluer.
Du temps pour jouer avec les filles.
Du temps pour faire des gâteaux avec la Pipelette.
Du temps pour rire aux éclats avec eux.
Du temps pour danser comme des folles en écoutant de la musique.
Du temps pour aller me promener avec eux.
Du temps pour chanter (faux) avec la Pipelette.
Du temps pour apprendre avec elles.
Du temps pour la Chipie et moi.
Du temps pour la Pipelette et moi.
Du temps pour nous trois.
Du temps pour nous quatre.
Du temps pour le Mutant et moi, parfois.

 

Et malgré tout le temps que je passe avec eux, je ne le vois pas passer. Les mois, les années passent à une vitesse folle…

J’ai l’impression que c’était hier et pourtant…

Début janvier, nous avons « fêter » nos 2 ans de PACS.
Lundi, la Chipie aura 1 an.
En mars, la Pipelette aura 5 ans.
En mai, nous fêterons nos 11 ans ensemble.

 

J’ai toujours l’impression de courir après le temps.

Ceci est l'un des tatouages du Mutant

Ceci est l’un des tatouages du Mutant

Je devrais peut être simplement me poser et savourer tout ce temps passer seule, à deux, à trois, à quatre ou plus…

 

Durant le temps que j’ai pris pour écrire cet article, j’ai donné une tétée, éviter un pipi dans la culotte (pas de moi hein, de la Pipelette), éviter un avalage de coiffure de Pinypon… Bref, ce fût laborieux!

 

Maintenant, je vais aller essayer de lire un peu… Mais je laisse la porte ouverte sur mon boudoir… N’hésitez pas à entrer. Ce n’est pas la peine de frapper… Par contre laisser une trace de votre passage, histoire que je sache que vous êtes venus et dites moi si vous aussi vous courez après le temps et que feriez vous si vous en aviez un peu plus?

Lutine Sucrée

Publicités

Une Réponse to “Du temps”

  1. steph* 25 janvier 2014 à 19 h 34 min #

    Oh comme je te comprends! Hier soir j’ai dû aller faire 4 courses rapides. Et comme le Papa était là, j’ai pu partir SEULE. Pas de cosy à attacher/détacher/remettre/ressortir, pas de poussette à déplier et replier, pas de « Maman, c’est trop beau ça! » d’un air entendu. Rien que dans la voiture, je me sentais légère, mais légèèèèèèèère!!!! Mais au retour, les retrouver, passer notre soirée en famille, c’était parfait!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :