Le magasin des suicides

19 Avr

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un livre, d’une BD et d’un film! Oui oui, tout ça!

Le magasin des suicides de Jean Teulé

magasin_suicide_livre

Date de parution: 2007
Nombre de pages: 157

Quatrième de couverture/résumé:
Imaginez une petite entreprise où l’on vend depuis dix générations tous les ingrédients pour se suicider. Bienvenue dans le Magasin des Suicides, au célèbre slogan :  » Mort ou remboursé ! « . Mishima Tuvache, le père, spécialisé dans les morts violentes, dirige la maison d’une main de fer. Lucrèce, la mère, adepte de l’empoisonnement, confectionne elle-même des mixtures fatales. Vincent, le fils aîné, projette la création d’un parc d’attractions sur le thème du suicide. Sa sœur, Marilyn, qui se croit moche et inutile, voudrait en finir avec l’existence, mais ses parents lui rappellent que chez les Tuvache, on ne peut pas se suicider parce que sinon qui tiendrait le magasin ?Dans cette famille malheureuse et contente de l’être, le destin a frappé le jour où Mishima et Lucrèce ont testé un préservatif poreux destiné à ceux qui veulent mourir par contamination sexuelle. C’est ainsi qu’est né le petit dernier, Alan, que la nature a doté d’un horrible défaut : il adore la vie…

 

Le magasin des suicides, la BD tirée du livre, de Domitille Collardey et Olivier Ka

magasin_suicide_bd

date de parution: 2012
nombre de pages: 48

Quatrième de couverture/résumé:
Depuis dix générations, la célèbre maison Tuvache vend des kits suicide pour clients désespérés. La petite boutique familiale prospère dans la tristesse et…› Lire la suite l’humeur sombre jusqu’au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable, la joie de vivre, en la personne d’Alan, fils cadet et éternel optimiste. Pas facile de trouver sa place en famille ! Et puis, c’est mauvais pour les affaires !

 

Le magasin des suicides le film de Patrice Leconte

magasin_suicide_film

date de sortie: 2012
durée: 85 minutes

synopsis: 
Imaginez une ville où les gens n’ont plus goût à rien, au point que la boutique la plus florissante est celle où on vend poisons et cordes pour se pendre. Mais la patronne vient d’accoucher d’un enfant qui est la joie de vivre incarnée. Au magasin des suicides, le ver est dans le fruit…

 

Mon avis:
Comme vous pouvez le voir, les trois supports racontent exactement la même histoire…. (même si celle du film diffère un peu).

J’adore ce livre. J’aime son humour noir. J’aime Alan et sa joie de vivre. J’aime Marilyn qui est une vrai ado qui se découvre. J’aime cette histoire pleine d’humour et finalement assez légère. 

Le livre se lit très facilement, et très vite. L’univers est assez déconcertant au départ, assez noir… Les personnages sont très spéciaux aussi, mais c’est ça qui fait le charme du livre. Ils sont vraiment attachants chacun à leur manière et on a envie de savoir ce qu’il va leur arriver!La fin est vraiment surprenante! D’ailleurs je ne voyais pas comment cette histoire pourrait bien finir… C’est aussi, sans doute, ce qui fait que j’ai dévoré le livre!

Même maintenant que je connais l’histoire par coeur, j’aime toujours autant lire le livre ou la BD. J’aime me plonger dans cette atmosphère si particulière.

 

Le film m’a un peu moins plu… à cause de toutes les chansons qui le ponctuent je pense. Ça reste néanmoins un chouette film. Même si l’histoire diffère sur certains points, la logique reste la même, donc ce n’est pas vraiment dérangeant.

 

 

Cet article m’a donné envie de replonger dedans… Alors je vais y aller de ce pas! Mais je laisse la porte ouverte sur mon boudoir… N’hésitez pas à entrer. Ce n’est pas la peine de frapper… Par contre laisser une trace de votre passage, histoire que je sache que vous êtes venus et si vous avez lu ce livre ou ce qu’il vous inspire!

Lutine Sucrée

 

 

Publicités

Une Réponse to “Le magasin des suicides”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Un gâteau littéraire | Le Boudoir D'Emilie - 27 mai 2014

    […] fantômes de Mathias Malzieu ou encore Le magasin des suicides de Jean Teulé, dont je vous parlais ici.  Pour le deuxième j’avoue que c’est peu banal… mais, ce livre est plein […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :