Jack et la mécanique du coeur

7 Juil

jack_et_la_mecanique_du_coeur

 

Réalisateur: Stéphane Berla et Mathias Malzieu

Date de sortie: 5 février 2014 (2 juillet 2014 pour le DVD)

Durée: 1h30

Synopsis:
Édimbourg 1874. Jack naît le jour le plus froid du monde et son cœur en reste gelé. Le Docteur Madeleine le sauve en remplaçant son cœur défectueux par une horloge mécanique. Il survivra avec ce bricolage magique à condition de respecter 3 lois: premièrement ne pas toucher à ses aiguilles, deuxièmement maîtriser sa colère et surtout ne jamais Ô grand jamais, tomber amoureux. Sa rencontre avec Miss Acacia, une petite chanteuse de rue, va précipiter la cadence de ses aiguilles. Prêt à tout pour la retrouver, Jack se lance tel un Don Quichotte dans une quête amoureuse qui le mènera des lochs écossais, à Paris jusqu’aux portes de l’Andalousie.

Bande annonce: 

Mon avis:
J’aime beaucoup Mathias Malzieu, d’ailleurs je vous avez parlé de ses livres ici.

Quand j’ai su qu’il travaillait sur l’adaptation cinématographique de La mécanique du coeur, j’ai été super contente. J’ai attendu avec beaucoup d’impatience de pouvoir le voir. Et depuis hier soir c’est enfin chose faite!

Le scénario ayant été écrit par Mathias Malzieu, il va sans dire que l’univers du livre est respecté. J’ai retrouvé avec joie Miss Acacia et Jack. J’ai adoré pouvoir mettre un visage sur ces personnages. D’ailleurs ils sont magnifiques, tout comme les décors. Et pour cause, la création graphique a été mise entre les mains de l’excellente Nicoletta Ceccoli (dont j’adore le travail).

Le film est rythmé par des chansons. Normalement je n’aime pas trop les chansons dans les films, mais là quel plaisir d’entendre Olivia Ruiz (qui prête sa voix à Miss Acacia) et Mathias Malzieu (Jack dans le film) et puis elles sont vraiment top et donne un bon rythme au film et ajoute un petit quelque chose.

L’univers du film (comme celui du livre d’ailleurs) est assez proche de l’univers de Tim Burton. Il est poétique, métaphorique, onirique… Le film est plein d’amour, de joie mais aussi de doute et de peine… C’est une belle ode à l’Amour en somme.

 

Je vous le conseille vraiment. Par contre évitez de le visionner avec des enfants de moins de 6 ans (et encore 6 ans c’est peut être un peu jeune…). Et surtout n’oubliez pas la boite de mouchoirs, vous risquez d’en avoir besoin.

 

 

D’avoir vu ce film m’a donné envie de relire le livre. D’ailleurs je vais aller me plonger dedans tout de suite. Mais je laisse la porte ouverte sur mon boudoir… N’hésitez pas à entrer. Ce n’est pas la peine de frapper… Par contre laisser une trace de votre passage, histoire que je sache que vous êtes venus. Et dites moi ce que cet article/ce film vous inspirent!

Lutine Sucrée

 

Publicités

4 Réponses to “Jack et la mécanique du coeur”

  1. au fil des pages 7 juillet 2014 à 11 h 38 min #

    Tu me donne envie de le voir et de le lire du coup!!

  2. steph* 12 juillet 2014 à 14 h 56 min #

    Ma grande me tanne pour le regarder. Va falloir que je m’y mette je pense 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :