Archive | avril, 2015

53 billets en 2013 (semaine 18)

28 Avr

Bannière 53 billets

Thème de la semaine: j’aimerai être payée pour…

En voilà une bonne question… J’aimerai être payée pour m’occuper de mes enfants! ça, ça pourrait vraiment être cool!

Je ne suis pas forcément pour la rémunération des femmes au foyer, mais c’est quand même frustrant de bosser autant pour rien! Alors certes, voir ses enfants grandir, sourire et d’épanouir c’est génial hein! Mais ça fait pas manger!

Quand on me demande ce que je fais dans la vie, je répond toujours que je suis maman. Et on me répond souvent « ah ok, tu travailles pas! »
Ben si je bosses! Gratuitement certes, mais je bosses. Bon j’avoue qu’en ce moment, je fais le minimum syndical (merci le gros ventre!). Mais en temps normal, entre le ménage, les repas, les lessives, les lave-vaisselles, les papiers, les factures et autres joyeusetés du genre je n’ai pas l’impression de ne pas travailler.

Alors voilà pour quoi j’aimerai être payée: pour faire mon travail de maman au foyer et être un tout petit peu reconnue!

Dans l’idéal, être payée pour écrire des histoires ça me plairait bien aussi… et puis, ça se marie bien avec mon travail actuel…

Et vous, pour quoi aimeriez vous être payé?
Lutine Sucrée

Publicités

6 mois

25 Avr

Aujourd’hui, le Mutant et moi sommes officiellement mari et femme depuis 6 mois.

Je n’ai rangé les derniers vestiges de cette journée (bouquet, déco) que la semaine dernière. J’en ai eu les larmes aux yeux. Voir ces objets m’ont replongé 6 mois en arrière. Ça me paraît à la fois si proche et si loin!

Quand j’étais plus jeune, je rêvais d’un « grand » mariage. Je rêvais d’une robe blanche, d’église et tout ce qui fait un grand mariage quoi. Puis, quand c’est devenu sérieux avec le Mutant et qu’on a commencé à parler mariage, j’ai dû faire une croix sur l’église. Petit à petit, mon envie de robe blanche est passée aussi. Je voulais me marier en noir.

Régulièrement nous parlions du mariage de nos rêves. Et systématiquement nous finissions la conversation par « on verra quand on aura les moyens! ». Parce que oui un mariage ça coûte cher et un « grand » mariage encore plus.

Et puis, il y a eu cette surprise pour mes 30 ans. Et en deux mois, nous avons organisé notre mariage. Un petit mariage pour un petit budget. Un petit mariage à notre image: 20 personnes, un (très) bon repas, de beaux vêtements (si vous saviez comme j’aime ma robe!)….

robe
Ma robe n’était pas noire (mais pas blanche immaculée non plus), nos alliances sont en argent, les gens qui étaient présents comptaient vraiment pour nous (et ceux qui n’ont pas pu être invités et qui font la tête maintenant, ben ça fait un ménage de printemps).

Et qu’est ce que ça change dans notre vie quotidienne?
Finalement, pas grand chose. J’ai pris le nom du Mutant (d’ailleurs ça claque Emilie Lutine Sucrée épouse le Mutant, non?), et du coup j’ai le même que nos filles.
Je pleure dès que j’écoute la chanson de notre mariage.
Et puis finalement, c’est tout!

 

Cette journée reste l’un des plus beau jour de ma vie et jamais je n’aurai voulu que notre mariage soit autrement!

 

Et vous, vous êtes mariés?
Lutine Sucrée.

Une troisième grossesse si différente…

23 Avr

Avec le Mutant, quand o a commencé à parler bébé, on était d’accord: 2 enfants. Pas 1 ni 3, 2!

Ma 1ère grossesse a été (presque) idyllique. A part la fatigue et les nausées du départ, je n’ai pas eu à me plaindre. Par contre, l’accouchement n’a pas été pareil du tout.

Ma 2ème grossesse a été plus chaotique. Des bas de contention à cause de soucis de tension, un pseudo diabète gestationnel suivi par un médecin qui pensait plus au protocole qu’au patient et la fatigue et les nausées du début. L’accouchement en revanche, sans avoir été idyllique, a été beaucoup mieux.

Durant cette 2ème grossesse, et même un peu avant, notre idée de la famille « idéale » et le nombre d’enfants que nous voulions est passé de 2 à 4. Oui, carrément!
Pour être honnête, ayant deux sœurs, je ne me voyais pas avec seulement deux enfants, il manquait quelques choses.

Maintenant, je suis enceinte pour la 3ème fois et je me dis que c’est la dernière.
Cette grossesse, sans être un calvaire, est vraiment compliquée.
Fatigue et nausées en début de grossesse. Bon ça, c’est habituel. Je gère plutôt bien le fait de manger fractionné.
Problème de tension, vertiges et bas de contention… Allons-y! Je connais après tout. Heureusement pour moi, c’est fini. Bon à la dernière visite chez le docteur, comme ma tension était basse, elle m’a dit de les remettre…
Insomnies et soucis d’endormissement depuis le début. Je râle, mais on s’y fait.
Pseudo diabète gestationnel, encore… Mais ouf, la nouvelle diabétologue est sympa et comme tout va bien je dois juste faire deux prises de glycémie par jour (et elle ne pause aucune question sur le régime que je suis sensée suivre…)
Vu comme ça, il n’y a rien de grave. Je suis d’ailleurs la première à dire que je suis enceinte et pas malade. MAIS, pour être honnête, tout ça mis bout à bout ça me gonfle. Déjà, parce que je suis bonne à rien. Je me fatigue vite. J’ai du mal à manger, je dors mal… du coup je suis une loque avec un ventre énorme.

26sa4j
Au départ, je plaisantais en disant que plus ça va plus mes grossesses sont pourries mais que mes accouchements sont de mieux en mieux. Donc en toute logique celui-ci devrait être génial! Sauf  que mon petit chevalier prévoit de sortir en armure on dirait… En effet, les filles étaient pile poil dans les courbes mais ont pris énormément le dernier mois. Lui est déjà un « beau » bébé d’après la gynéco… Je me prépare donc psychologiquement à une césarienne. Et ça ne me fait pas franchement rire.

 

Cette grossesse est donc globalement bien plus dure que les autres. C’est pour ça que j’en parle peu (pour ne pas dire pas du tout ici). Je n’ai pas envie de passer mon temps à me plaindre.
Mais qu’on soit d’accord, même si c’est dur, je suis heureuse d’être enceinte. J’ai juste hâte d’être fin juillet/début août pour que ce soit fini!

 

Vos grossesses, bonheur ou calvaire?
Lutine Sucrée.

Tarte pommes chocolat

22 Avr

tarte_pomme_chocolat

Désolée pour la qualité plus que médiocre de la photo, mais je l’ai prise de mon téléphone juste avant d’engloutir la dernière part de cette délicieuse tarte!

Pour une tarte de 8 parts:
– une pâte feuilletée
– deux pommes
– une tablette de chocolat noir pâtissier
– une brique de crème liquide
– un sachet de sucre vanillé

Préparation:
– Préchauffer le four à 180°C.
– Peler les pommes, les épépiner et les couper en lamelles.
– Mettre la pâte dans le moule à tarte et déposer les pommes par dessus.
– Saupoudrer de sucre vanillé.
– Enfourner environ 30 minutes. (Vérifier que la tarte soit bien cuite).

– Pendant que la tarte cuit, préparer la ganache au chocolat. Faire bouillir la crème et la verser sur le chocolat coupé en morceaux. Bien mélanger. Réserver.

– Lorsque la tarte est cuite, la laisser refroidir à température ambiante.
– Verser ensuite le chocolat dessus et mettre au réfrigérateur au moins 2h.
– Régalez vous!

 

Variantes possibles:
– utiliser de la pâte sablée.
– faire caraméliser les pommes à la poêle avec un peu de beurre et de sucre. Par contre, dans ces conditions, faire cuire la pâte à blanc et assembler les trois éléments froids (pâte, pommes et ganache).

 

Vous avez une bonne recette de tarte au chocolat à me donner vous aussi?

Lutine Sucrée

53 billets en 2015 (semaine 17)

21 Avr

Bannière 53 billets

10 semaines d’absence… quelle honte! Mais me voilà de retour dans ce chouette défi avec un thème qui me va comme un gant!

Thème de la semaine: mon péché mignon favori

Comme mon pseudo le suggère je suis un brin gourmande… J’adore le sucrée et j’ai du mal à résister à un bon gâteau au chocolat! (quoique j’ai aussi du mal à résister à un Paris-Brest, un Saint Honoré ou un framboisier). Une vraie gourmande je vous dis!

Du coup, trouver un péché mignon c’est compliqué! Je suis tellement gourmande que j’en ai plusieurs… Mais je vais bien réussir à trancher!

En ce moment, je suis moins bec sucrée que d’habitude, la faute à la grossesse… d’ailleurs, j’ai eu des envies franchement bizarre (genre fromage de chèvre, mâche…) et des dégoûts pour la nourriture qui m’ont (presque) rendue triste! Un exemple? J’adore le chocolat (blanc, noir ou au lait, avec des noisettes ou des amandes, fourré ou pas…) et avant j’arrivais facilement à manger une tablette entière en regardant un film! Maintenant, deux carreaux de chocolat et me voilà avec une nausée affreuse!

En y réfléchissant bien du coup, c’est ça mon péché mignon: le chocolat! Sous toutes ses formes. D’ailleurs hier j’ai fait une tarte pommes chocolat qui était juste délicieuse!

 

Et vous c’est quoi votre péché mignon?
Lutine Sucrée

Des nouvelles…

20 Avr

Reprenant enfin le chemin du blog, il serait de bon que je vous donne quelques nouvelles non? Et que je vous parle un peu du blog et de sa reprise…

Des nouvelles donc:
– je suis enceinte (je vous le disais par ici) de 26SA. Je n’en ai pas beaucoup parlé sur le blog car les premiers mois ont été un peu durs… Soucis de tension, puis encore un pseudo diabète gestationnel qui vient m’embêter, puis suspicion de soucis de thyroïde, grande fatigue… Bref, autant vous dire que c’était pas la joie!
Mais maintenant ça va mieux. Ma nouvelle diabétologue est géniale. Comme tout va bien, je ne suis plus qu’à deux prises de glycémie par jour! Le bébé bouge énormément et la plupart du temps c’est juste génial (oui, la nuit, je trouve ça un peu moins génial). J’avais perdu 3kg en début de grossesse et je n’en ai repris que 2 a priori!
Et comble de bonheur, c’est un petit chevalier qui viendra grossir les rend de la famille!

-Léa-Ann perd ses dents a une vitesse folle! Heureusement que la fée des dents avait un stock de shopkins à la maison…
Elle passera en CP en septembre. Elle a commencé la piscine avec l’école et adore ça! Elle rêve de pouvoir jouer du clavecin mais comme ce n’est pas possible par chez nous, elle se rabat sur la vielle à roue!

-Ann-Charlotte évolue super vite. Elle parle de mieux en mieux! Par contre elle refuse d’entendre parler du pot. Elle qui le demandait il y a quelques mois… Je suis dépitée!

-Le Mutant a enfin sauté le pas: il a crée une page facebook pour montrer les superbes photos qu’il fait. (vous pouvez aller y jeter un coup d’oeil par ici).

 

Pour ce qui est du blog… Je vais me remettre dans le défi d‘Agoaye que j’ai abandonné bien trop longtemps. Je continue les lectures communes avec mes copines. Je voulais vous parler de mon défi 365, mais comme je l’ai lâchement abandonné en même temps que mon blog, il faut que je rattrape un peu mon retard avant. J’ai une ou deux recettes que je voudrais partager avec vous… Et puis, je vous parlerais aussi, sans doute, de ma filleule née pour Pâques, de nos petites sorties du week end…
Si vous avez des envies ou des questions, n’hésitez pas, c’est le moment où tout est possible (ou presque)!

 

Je peux vous le dire, il me manquait mon blog. Vous me manquiez!

 

Lutine Sucrée

Les contes macabres – Edgar Allan Poe

11 Avr

Dans le cadre de notre lecture commune avec mes copines Missa et Steph, nous devions lire un livre écrit avant 1900.

Pour ce faire, j’ai choisi de relire les Contes macabres du célèbre Edgar Allan Poe. Mais pas n’importe quelle version, la version illustrée par Benjamin Lacombe.

les_contes_macabres

Date de parution: 2010 pour la présente édition
Nombre de pages: 220

Quatrième de couverture:
« Quelque chose de profond et de miroitant comme le rêve, de mystérieux et de parfait comme le cristal ! Un vaste génie, profond comme le ciel et l’enfer ! »
Charles Baudelaire à propos de l’oeuvre de Poe

Liste des nouvelles:
-Bérénice
-Le chat noir
-L’Ile de la fée
-Le coeur révélateur
-La Chute de la maison Usher
-Le portrait ovale
-Morella
-Ligeia

Mon avis:
Bon, les Contes Macabres, le sujet est posé… On n’embarque pas pour le pays des Bisounours!
Chaque histoire à son lot de meurtres, d’enterrés vivants et d’autres joyeusetés de ce genre.
L’atmosphère qui se dégage de ces nouvelles est particulière et envoûtante…
Les magnifiques illustrations de Benjamin Lacombe, loin d’être glauques, sont poétiques et aident à entrer dans l’histoire.

Ce livre est bien plus qu’un livre, c’est un bel objet que je prend plaisir à feuilleter, à admirer.

Je ne le conseille pas forcément à tout le monde car les histoires ne sont pas forcément facile à lire (tant dans la forme que dans le fond) puisqu’il s’agit, je le rappelle, de meurtres, de folie, d’enterrés vivants… Mais si vous aimez, Poe vous aimerez ce livre.

 

Lutine Sucrée

Sunny – Taiyou Matsumoto

8 Avr

 

 

 

 

 

 

Je reprend enfin le chemin de mon blog! Je suis encore une fois désolée de cette longue absence, mais promis je suis de retour!

 

Vous avez pu remarquer que je ne parle que très peu de manga et BD sur le blog. Ce n’est pas que je n’aime pas ça, bien au contraire. C’est juste que j’en achète/lis rarement.

Mais, quand j’ai vu l’opération « la BD fait son festival » de PriceMinister, j’ai sauté sur l’occasion! Le principe est simple: comme pour les matchs de la rentrée littéraire, je reçois un livre, je le lis et j’en parle sur le blog!

Pour l’occasion, j’ai donc choisi Sunny de Taiyou Matsumoto.

sunnyDate de parution: 21 novembre 2014
nombre de pages: 220

Quatrième de couverture/résumé:
Dans les années 1970, la pension Hoshi no Ko est un foyer situé en campagne, qui accueille des enfants qui ne peuvent plus être élevés auprès de leurs parents. Il y a par exemple Junsuke et son petit frère Shôsuke, dont la maman est malade ; Kenji et sa sœur Asako, dont le père n’est pas capable d’élever qui ce soit ; Haruo, qui passe son temps à rêver et à montrer son tempérament fort pour oublier qu’il n’est pas aux côtés de sa mère. Sans oublier le petit nouveau, Sei, de Yokohama. Il est bien éduqué et plutôt doué pour les études, et ne comprend pas pourquoi ses parents l’ont amené ici. En ces lieux, il y a aussi cette voiture en panne au fond du jardin, la Sunny, où ces enfants viennent s’évader de leur triste réalité…

Mon Avis:
Pour être tout à fait honnête, j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire. Mais une fois que j’y suis entrée, je n’ai plus lâché le livre.
Ce tome ci met bien en place les personnages, et je pense que c’est pour ça que j’ai mis du temps à rentrer dans l’histoire!

Les personnages sont attachants et j’ai aimé les suivre. Chacun d’eux à son histoire et ses fêlures. Par exemple, Junsuke et son petit frère Shôsuke sont là car leur maman est malade, Kenji et sa sœur Asako dont le père est alcoolique et est donc dans l’incapacité de s’occuper d’eux…

Le graphisme est sympa.

Ça se lit vraiment facilement.

Je pense que je vais m’acheter la suite!

 

Lutine Sucrée