53 billets en 2015 (semaine 17)

21 Avr

Bannière 53 billets

10 semaines d’absence… quelle honte! Mais me voilà de retour dans ce chouette défi avec un thème qui me va comme un gant!

Thème de la semaine: mon péché mignon favori

Comme mon pseudo le suggère je suis un brin gourmande… J’adore le sucrée et j’ai du mal à résister à un bon gâteau au chocolat! (quoique j’ai aussi du mal à résister à un Paris-Brest, un Saint Honoré ou un framboisier). Une vraie gourmande je vous dis!

Du coup, trouver un péché mignon c’est compliqué! Je suis tellement gourmande que j’en ai plusieurs… Mais je vais bien réussir à trancher!

En ce moment, je suis moins bec sucrée que d’habitude, la faute à la grossesse… d’ailleurs, j’ai eu des envies franchement bizarre (genre fromage de chèvre, mâche…) et des dégoûts pour la nourriture qui m’ont (presque) rendue triste! Un exemple? J’adore le chocolat (blanc, noir ou au lait, avec des noisettes ou des amandes, fourré ou pas…) et avant j’arrivais facilement à manger une tablette entière en regardant un film! Maintenant, deux carreaux de chocolat et me voilà avec une nausée affreuse!

En y réfléchissant bien du coup, c’est ça mon péché mignon: le chocolat! Sous toutes ses formes. D’ailleurs hier j’ai fait une tarte pommes chocolat qui était juste délicieuse!

 

Et vous c’est quoi votre péché mignon?
Lutine Sucrée

Des nouvelles…

20 Avr

Reprenant enfin le chemin du blog, il serait de bon que je vous donne quelques nouvelles non? Et que je vous parle un peu du blog et de sa reprise…

Des nouvelles donc:
– je suis enceinte (je vous le disais par ici) de 26SA. Je n’en ai pas beaucoup parlé sur le blog car les premiers mois ont été un peu durs… Soucis de tension, puis encore un pseudo diabète gestationnel qui vient m’embêter, puis suspicion de soucis de thyroïde, grande fatigue… Bref, autant vous dire que c’était pas la joie!
Mais maintenant ça va mieux. Ma nouvelle diabétologue est géniale. Comme tout va bien, je ne suis plus qu’à deux prises de glycémie par jour! Le bébé bouge énormément et la plupart du temps c’est juste génial (oui, la nuit, je trouve ça un peu moins génial). J’avais perdu 3kg en début de grossesse et je n’en ai repris que 2 a priori!
Et comble de bonheur, c’est un petit chevalier qui viendra grossir les rend de la famille!

-Léa-Ann perd ses dents a une vitesse folle! Heureusement que la fée des dents avait un stock de shopkins à la maison…
Elle passera en CP en septembre. Elle a commencé la piscine avec l’école et adore ça! Elle rêve de pouvoir jouer du clavecin mais comme ce n’est pas possible par chez nous, elle se rabat sur la vielle à roue!

-Ann-Charlotte évolue super vite. Elle parle de mieux en mieux! Par contre elle refuse d’entendre parler du pot. Elle qui le demandait il y a quelques mois… Je suis dépitée!

-Le Mutant a enfin sauté le pas: il a crée une page facebook pour montrer les superbes photos qu’il fait. (vous pouvez aller y jeter un coup d’oeil par ici).

 

Pour ce qui est du blog… Je vais me remettre dans le défi d‘Agoaye que j’ai abandonné bien trop longtemps. Je continue les lectures communes avec mes copines. Je voulais vous parler de mon défi 365, mais comme je l’ai lâchement abandonné en même temps que mon blog, il faut que je rattrape un peu mon retard avant. J’ai une ou deux recettes que je voudrais partager avec vous… Et puis, je vous parlerais aussi, sans doute, de ma filleule née pour Pâques, de nos petites sorties du week end…
Si vous avez des envies ou des questions, n’hésitez pas, c’est le moment où tout est possible (ou presque)!

 

Je peux vous le dire, il me manquait mon blog. Vous me manquiez!

 

Lutine Sucrée

Les contes macabres – Edgar Allan Poe

11 Avr

Dans le cadre de notre lecture commune avec mes copines Missa et Steph, nous devions lire un livre écrit avant 1900.

Pour ce faire, j’ai choisi de relire les Contes macabres du célèbre Edgar Allan Poe. Mais pas n’importe quelle version, la version illustrée par Benjamin Lacombe.

les_contes_macabres

Date de parution: 2010 pour la présente édition
Nombre de pages: 220

Quatrième de couverture:
« Quelque chose de profond et de miroitant comme le rêve, de mystérieux et de parfait comme le cristal ! Un vaste génie, profond comme le ciel et l’enfer ! »
Charles Baudelaire à propos de l’oeuvre de Poe

Liste des nouvelles:
-Bérénice
-Le chat noir
-L’Ile de la fée
-Le coeur révélateur
-La Chute de la maison Usher
-Le portrait ovale
-Morella
-Ligeia

Mon avis:
Bon, les Contes Macabres, le sujet est posé… On n’embarque pas pour le pays des Bisounours!
Chaque histoire à son lot de meurtres, d’enterrés vivants et d’autres joyeusetés de ce genre.
L’atmosphère qui se dégage de ces nouvelles est particulière et envoûtante…
Les magnifiques illustrations de Benjamin Lacombe, loin d’être glauques, sont poétiques et aident à entrer dans l’histoire.

Ce livre est bien plus qu’un livre, c’est un bel objet que je prend plaisir à feuilleter, à admirer.

Je ne le conseille pas forcément à tout le monde car les histoires ne sont pas forcément facile à lire (tant dans la forme que dans le fond) puisqu’il s’agit, je le rappelle, de meurtres, de folie, d’enterrés vivants… Mais si vous aimez, Poe vous aimerez ce livre.

 

Lutine Sucrée

Sunny – Taiyou Matsumoto

8 Avr

 

 

 

 

 

 

Je reprend enfin le chemin de mon blog! Je suis encore une fois désolée de cette longue absence, mais promis je suis de retour!

 

Vous avez pu remarquer que je ne parle que très peu de manga et BD sur le blog. Ce n’est pas que je n’aime pas ça, bien au contraire. C’est juste que j’en achète/lis rarement.

Mais, quand j’ai vu l’opération « la BD fait son festival » de PriceMinister, j’ai sauté sur l’occasion! Le principe est simple: comme pour les matchs de la rentrée littéraire, je reçois un livre, je le lis et j’en parle sur le blog!

Pour l’occasion, j’ai donc choisi Sunny de Taiyou Matsumoto.

sunnyDate de parution: 21 novembre 2014
nombre de pages: 220

Quatrième de couverture/résumé:
Dans les années 1970, la pension Hoshi no Ko est un foyer situé en campagne, qui accueille des enfants qui ne peuvent plus être élevés auprès de leurs parents. Il y a par exemple Junsuke et son petit frère Shôsuke, dont la maman est malade ; Kenji et sa sœur Asako, dont le père n’est pas capable d’élever qui ce soit ; Haruo, qui passe son temps à rêver et à montrer son tempérament fort pour oublier qu’il n’est pas aux côtés de sa mère. Sans oublier le petit nouveau, Sei, de Yokohama. Il est bien éduqué et plutôt doué pour les études, et ne comprend pas pourquoi ses parents l’ont amené ici. En ces lieux, il y a aussi cette voiture en panne au fond du jardin, la Sunny, où ces enfants viennent s’évader de leur triste réalité…

Mon Avis:
Pour être tout à fait honnête, j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire. Mais une fois que j’y suis entrée, je n’ai plus lâché le livre.
Ce tome ci met bien en place les personnages, et je pense que c’est pour ça que j’ai mis du temps à rentrer dans l’histoire!

Les personnages sont attachants et j’ai aimé les suivre. Chacun d’eux à son histoire et ses fêlures. Par exemple, Junsuke et son petit frère Shôsuke sont là car leur maman est malade, Kenji et sa sœur Asako dont le père est alcoolique et est donc dans l’incapacité de s’occuper d’eux…

Le graphisme est sympa.

Ça se lit vraiment facilement.

Je pense que je vais m’acheter la suite!

 

Lutine Sucrée

 

 

 

Je suis toujours là!

13 Mar

Bon, on ne dirais pas comme ça, mais promis je suis toujours dans le coin…

C’est juste que je ne sais pas trop quoi vous raconter…

J’ai envie d’écrire mais je ne sais pas vraiment sur quoi.

Et puis, je ne suis pas sûre que vous me lisiez alors…

Bref, j’ai un peu perdu le chemin du blog!

Mais je vais revenir, avec le défi « 53 billets » d’Agoaye que j’ai lâchement abandonné (le défi hein pas Agoaye), mon projet 365 et j’espère plein d’autres choses!

 

Bref, si vous avez envie que je vous parle d’un truc en particulier, à vos claviers 😉

Lutine Sucrée

[Défi lecture 2015] 13 à table – collectif

27 Fév

Pour le mois de février du défi lecture de Maman Chat, j’ai choisi ce livre: 13_a_table

Pourquoi ce livre là? Et bien déjà parce que c’est le dernier que j’ai acheté. Ensuite, parce que j’adore les nouvelles.

Date de parution: novembre 2014
Nombre de pages: 273
Auteurs: Françoise Bourdin – Maxime Chattam – Alexandra Lapierre – Agnès Ledig – Gilles Legardinier – Pierre Lemaitre – Marc Levy – Guillaume Musso – Jean-Marie Périer – Tatiana de Rosnay – Éric-Emmanuel Schmitt – Franck Thilliez – Bernard Werber

Quatrième de couverture:
13 des plus grands auteurs français actuels pour 13 nouvelles autour d’un thème commun : un repas. Intrigues policières, réunions de famille qui dérapent, retrouvailles inattendues… Du noir, de la tendresse, de l’humour, de l’absurde, à chacun sa recette. 13 repas à déguster sans modération, alors à table !

Mon avis: J’ai dévoré ce livre! Certaines nouvelles m’ont plus plu que d’autres bien sûr. Mais dans l’ensemble, j’ai adoré!

Ce qu’il y a de bien, c’est que les univers des auteurs ayant collaboré à cet ouvrages, sont différents les uns des autres. Ce qui fait qu’on ne lit pas 13 nouvelles policières par exemple.

Par contre, comme toujours dans ce genre de recueil, certaines nouvelles m’ont laissé sur ma faim. Notamment une qui m’a particulièrement marquée et qui aurait pu constituer un (petit) roman à elle toute seule: « Fantôme » de Guillaume Musso.

Certaines m’ont mis les larmes aux yeux comme « La part de la Reine » de Eric-Emmanuel Schmitt, certaines m’ont fait sourire par moment…

 

Bref c’est un chouette recueil! Et puis en l’achetant, on fait une bonne action! C’est génial, non?

L’avez vous lu?

Lutine Sucrée.

Love Letters to the Dead – Ava Dellaira

18 Fév

love_letters_to_the_dead

date de parution: avril 2014
nombre de pages: 327

quatrième de couverture/résumé:
 » Je sais que May est morte. Je veux dire, j’en suis consciente mais j’ai l’impression que c’est pas pour de vrai. Qu’elle est toujours là, avec moi. Qu’une nuit, elle rentrera par la fenêtre après avoir fait le mur et me racontera ses aventures. Peut-être que si j’arrive à lui ressembler plus, je saurai mieux vivre sans elle.  » À son arrivée au lycée, Laurel a comme premier devoir de rédiger une lettre pour un mort. Elle décide d’écrire à Kurt Cobain, et c’est ainsi que débute une année de correspondance à sens unique avec des acteurs, musiciens et poètes disparus, qui ont tous joué un rôle important dans la vie de la jeune fille. Au travers de ses lettres, elle dresse son propre portrait de lycéenne, celui de ses nouveaux amis, de son premier amour… Et révèle, surtout, comment elle parvient à surmonter la mort de sa sœur. Mais pour faire son deuil, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente et faire face à ce qui s’est réellement passé la nuit où May est décédée.

Mon avis:
A la base, je devais lire ce livre l’été dernier, en lecture commune avec mes copines Missa et Steph… Je ne l’ai pas fait… (Ouh la vilaine!) et je regrette de ne pas avoir lu ce livre avant!

Ce livre, ces lettres à ces morts célèbres m’ont complètement retournée. L’histoire de Laurel n’est pas l’histoire d’une lycéenne américaine lambda! En effet, toute l’histoire part d’un drame: la mort de May, la sœur aînée de Laurel. A travers, ces lettres on découvre la vie de la jeune fille au moment de son entrée au lycée, mais aussi son passé, sa première histoire d’amour… On voit comment elle fait fasse au décès de sa sœur adorée.

J’ai adoré ce livre. Je me suis attachée à Laurel et aux autres personnages. J’ai d’ailleurs été frustrée de ne pas en savoir plus. J’aurais voulu que ce livre ne finisse jamais.

Il y a une histoire d’amour, mais on est loin du sentimentalisme cul-cul la praline de certains bouquins. D’ailleurs l’histoire n’en parait que plus réelle.
J’ai eu les larmes aux yeux plusieurs fois (et ça fait longtemps que ça n’était pas arrivé!).

Quant à l’héroïne, elle n’est pas posée en victime. On ne s’apitoie pas sur son sort. On la suit dans ce « voyage ». J’ai eu parfois envie de la prendre dans mes bras pour la soulager ou de la secouer pour qu’elle se rende compte de ce qu’elle faisait…

Ce livre est un hymne à la vie et à l’amour.

 

(Re)Lisez le vite!

 

L’avez vous lu?
Lutine Sucrée

53 billets en 2015 (semaine 7)

11 Fév

Bannière 53 billets

Thème de la semaine: Ma plus belle histoire d’amour

J’aurais voulu être originale, et raconter un truc qui vous aurez fait rire. Mais quand je pense à ma plus belle histoire d’amour je pense forcément à mon Mutant.

 

Cette histoire d’amour dure depuis presque 12 ans (11 ans, 8 mois et 23 jours pour être précise). Elle a commencé par des échange sur un tchat par sms, puis par un échange de numéro. On s’est appelé pour la première fois quelques semaines après (le 26 avril 2003). Je suis tombée amoureuse de sa voix, de son accent du Sud. Et puis, enfin, il est venu me voir en mai 2003 et je suis tombée amoureuse pour de bon. Nous avons passé une semaine magique tous les deux. Mais il a dû repartir chez lui.

Les relations à distance (il vivait à Avignon et moi chez mes parents dans l’Allier), c’est compliqué et c’est frustrant. Mais on a surmonté ça.

D’ailleurs on a surmonté beaucoup de choses tous les deux (sans doute plus que certaines personnes de notre âge), mais à chaque fois on s’en est sorti, plus forts!

 

Mon Mutant est à la fois mon mari, mon amant, mon meilleur ami. C’est la personne qui me connait le mieux au monde. C’est ma moitié.

Il ne se passe pas un jour sans qu’on se dise qu’on s’aime. Il m’appelle chaque midi quand il travaille, et le soir en rentrant. On s’échange des tas de sms par jour.

Il sait ce que j’aime et ce qui me fera plaisir à coup sûr.

Il ma fait des surprises, souvent. La dernière en date? Je lui ai toujours dit que s’il me demandait en mariage devant toute ma famille, je dirais non. Pourtant dans un sens, c’est ce qu’il a fait. Et honnêtement, c’est l’un des plus beau souvenir de ma vie. Cet homme a été assez fou pour organiser un mariage sans que je m’en aperçoive…

Cet homme m’aime comme je suis et me suis toujours dans mes décisions (aussi mauvaises soient-elle). Jamais il ne m’enfonce quand je me trompe, même s’il m’avait prévenu avant.
Il ne cesse de me dire que je suis belle, même si j’ai des kilos en trop et que moi je me trouve moche au possible.

Grâce à lui, je suis heureuse!

 

Si tu passes par là mon Mutant, je t’aime!

 

Parlez moi de votre plus belle histoire d’amour vous aussi!
Lutine Sucrée

53 billets en 2015 (semaine 6)

6 Fév

Bannière 53 billets

Thème de la semaine: ce que j’aime en hiver.

Quand j’ai lu ce thème, il m’a plu tout de suite… Je me voyais bien vous parler lecture, thé chaud, plaid, dvd, cocooning… Vous voyez le tableau?

Mais entre le moment où j’ai lu le thème de cette semaine, et aujourd’hui où j’écris cet article, il s’est passé un truc pas cool: l’hiver c’est installé pour de vrai! Et autant vous dire que je ne suis pas contente du tout et que je le déteste un peu. Je le déteste parce que la neige, je l’aime à condition de rester chez moi. Alors savoir mon petit Mutant de mari sur la route pour aller ou rentrer du boulot avec ce temps ça m’enchante guère. Devoir aller à l’école 4 fois par jour à pied avec une petite de deux ans, dans la neige, ça m’enchante encore moins. Devoir m’habiller comme si nous habitions au Pôle Nord, même à la maison, vous l’aurez deviné ça ne m’enchante pas!

MAIS, j’aime toujours l’hiver au fond. Parce que finalement, c’est joli la neige. Et puis, les enfants ça les éclate la neige. En plus, avec ce froid de canard, on a une bonne excuse pour s’enrouler dans un plaid sur le canapé devant un film ou avec un bon bouquin, une tasse de chocolat chaud fumante à portée de main (et pourquoi pas quelques biscuits)…

Bref, l’hiver c’est bien , à condition qu’on reste au chaud chez nous et qu’on regarde la neige tomber…

 

Et vous, vous aimez quoi en hiver?

Lutine Sucrée

[Défi lecture 2015] Charlie et la Chocolaterie – Roald Dahl

6 Fév

Maman Chat a récemment proposé un défi lecture pour cette année. Le défi? Lire un livre par mois, soit 12 au total pour 2015.
Ce n’est un secret pour personne que j’adore lire, mais il est vrai que je prend de moins en moins le temps de lire et c’est bien dommage. Il y a bien les lectures communes avec mes copines, mais pour être honnête, j’en ai loupé pas mal (et je suis étonnée qu’elles veuillent encore de moi pour ces lectures). Donc je me suis lancée dans l’aventure.

Mon livre du mois de janvier est donc Charlie et la chocolaterie de Roald Dahl.

charlie_et_la_chocolaterie

Pourquoi ce livre?
Quand je me suis lancée dans le défi, j’ai regardé ma bibliothèque et mes yeux ce sont posé sur lui. J’adore ce livre, j’adore cette histoire et ça faisait un moment que je ne l’avais pas relu… Il ne m’en a pas fallu plus pour le choisir.

date de parution: 1967 pour la première fois en France
nombre de pages: 224

quatrième de couverture/résumé:
Mr Willy Wonka est le plus incroyable inventeur de chocolat de tous le temps. Son usine, la chocolaterie Wonka, doit être un endroit vraiment magique !L’extraordinaire histoire du jeune Charlie Bucket commence le jour où il gagne l’un des cinq tickets d’or permettant de visiter la mystérieuse fabrique du confiseur. Mais il est bien loin d’imaginer les folles aventures qui l’attendent…

Mon avis:
J’ai été encore une fois happée par l’histoire dès les premières pages. Pourtant je la connais par coeur tant j’ai lu le livre et vu le film de Tim Burton. Mais à chaque fois, le plaisir est le même.

Je trouve les gamins qui visitent l’usine tellement énervant, j’aime tellement Charlie et grand papa Joe… Bref, cette histoire je l’aime beaucoup.

Le livre a, je trouve, un rythme plus soutenu que le film. On passe très vite sur les choses. En même temps, c’est un roman pour les enfants, donc c’est normal. Et finalement, ça ne me gêne pas du tout. Le rythme, même soutenu, permet quand même de cerner les personnage et de détester ceux qui méritent de l’être…

Je vous conseille vraiment de le lire si vous ne l’avez jamais lu, ou de le relire. C’est un livre à mettre entre les mains de vos enfants aussi!

Lutine Sucrée