Tag Archives: gayle forman

Si je reste / Là où j’irai – Gayle Forman

4 Mai

si_je_reste

date de parution: 16 avril 2009 (en France)
nombre de pages: 220

quatrième de couverture/résumé:
Tout sourit à Mia, dix-sept ans, des parents formidables, bien que restés dans leur période punk, une carrière de chanteuse déjà bien lancée… La seule ombre au tableau est le choix qu’elle doit faire pour ses études : rester fidèle au premier amour de sa vie, la musique, et partir l’étudier loin de ceux qu’elle aime. Ou renoncer à sa passion. Mais un accident de voiture fait tout basculer. Ses parents sont tués sur le coup, Mia est dans un coma profond. Elle a maintenant une journée pour décider ce qu’elle veut faire : vivre ou mourir. Le seul choix qui compte, en fait. Pendant cette longue journée où son esprit est déconnecté de son corps gisant, tous ceux qu’elle rencontre sans qu’ils la voient vont peser sur sa décision. Laquelle changera cent fois… et une dernière fois encore.

 

Attention, la suite de cette article dévoile des choses importantes de la suite de l’histoire!

 

la_ou_je_vais

date de parution: 3 novembre 2011 (en France)
nombre de pages: 238

quatrième de couverture/résumé:
Il y a trois ans, il l’a suppliée de rester. À tout prix. Et Mia est sortie du coma. Pour quitter Portland, peu après, pour le quitter lui. C’était le prix à payer. Et la voilà de nouveau en chair et en os. Ce soir, Carnegie Hall est à guichets fermés. Tout New York est venu admirer sa virtuosité au violoncelle. Et Adam s’est glissé dans la salle. Lui, la rock star à la vie dissolue, pourchassé par les paparazzis, il tremble… Souvenirs et mélodies affluent – retrouvailles en si majeur…

 

Mon avis:
Ça faisait longtemps que je n’avais pas pleuré comme ça en lisant un livre! Je pourrais mettre ça sur le compte des hormones, mais honnêtement, mais sans elles, j’aurais eu la larme à l’oeil…
Cette histoire est tellement magnifique et tellement triste!
Dans « si je reste », on suit Mia quand elle est dans le coma. Une partie d’elle voit tout ce qui se passe (un peu comme un fantôme) et on assiste à ce qu’elle vit mais aussi à des flash-back. On voit sa relation avec ses parents, son enfance un peu, sa relation avec Adam son petit ami rockeur… Et la seule question qu’on se pose c’est « va-t-elle vivre? »

Dans « là où j’irai », on est trois ans après, mais on ne suit plus Mia mais Adam. On découvre ce qu’il est devenu, par quoi il est passé depuis l’accident de Mia… Il est tellement malheureux, c’est si triste… Il se souvient de sa relation avec Mia avant qu’elle ait son accident! Il se souvient de sa vie d’avant et de comment il en est arrivé là.

 

J’ai adoré suivre Mia et Adam. Je me suis attachée à eux. Et pour une fois, même si j’ai été triste de finir le dernier livre, j’ai été contente de la fin. Elle m’a satisfaite complètement.
Ces deux personnages sont tellement émouvant et vive une histoire d’amour si particulière que ça en est bouleversant!
Malgré le changement de point de vue (puisque Mia est la narratrice du premier et Adam le narrateur du second), l’écriture est la même. J’ai été emporté dès les premières lignes. Je vivais à fond cette histoire, comme si j’étais moi même un personnage du livre (j’ai d’ailleurs dû interrompre ma lecture quelques fois, car les larmes brouillaient ma vue).

C’est vraiment une magnifique histoire que je vous conseille fortement!

 

Les avez vous lus?
Lutine Sucrée

Publicités